Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La défaite oubliée

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 > >>

Nous partons à la découverte des rues et ruelles d'AMBONNAY ainsi qu'à la rencontre d'un Grognard de Napoléon, héros de Waterloo.

 

AMBONNAY, une visite de la ville ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, Louis Claude PIERRE ( Didier Simonnet )

 

La stèle à la mémoire de Louis Claude PIERRE, Grognard de Napoléon 1er.

 

 

AMBONNAY, Louis Claude PIERRE, Grognard de Napoléon ( 1789

 

A la mémoire de Louis Claude PIERRE, décédé à AMBONNAY le 4 avril 1862 dans sa 74ème année.

Epoux de Henriette BARANCOURT.

Chevalier de la légion d'honneur du 14 septembre 1813.

Il fit les campagnes :

d'Espagne 1809-1810-1811-1812.

d'Allemagne 1813-1814

et de Waterloo 1815.

Ancien Maire de cette commune.

Bon époux et bon père.

 

AMBONNAY, Henriette BARANCOURT veuve de Louis PIERRE

 

Proche de la stèle de Louis Claude PIERRE, la tombe de sa femme Henriette Clémentine BARANCOURT.

 

 

AMBONNAY, Henriette BARANCOURT veuve de Louis PIERRE-

 

Henriette BARANCOURT, veuve de Louis PIERRE, décédée le 4 août 1877, agée de 85 ans.

Elle emporte les regrets de ses enfants et petits-enfants.

 

Et près de ses père et mère, Alexandrine PIERRE, décédée à Châlons le 21 mars 1877, agée de 51 ans. 

 

( Henriette et Louis PIERRE ont eux 3 filles : Alexandrine, Marie-Louise et Antoinette-Joséphine )

 

AMBONNAY, Augustin BARANCOURT ( Didier Simonnet )

 

Et d'autres membres de cette grande famille...

Augustin BARANCOURT est le demi frère d'Henriette Clémentine BARANCOURT.

 

AMBONNAY, Henriette BARANCOURT veuve de Louis PIERRE--

 

Clémence Julie Rose MARCHAND (20 octobre 1866 - 15 mai 1949) est l'épouse d'Aristide Charles PRIN (20 aout 1866 - 3 juillet 1952).

Quant à Aristide Charles PRIN, il est le petit-fils de Marie Louise PIERRE, l'une des filles de notre Grognard Louis Claude PIERRE et de Henriette Clémentine BARANCOURT.

 

Après cette passionnante étude généalogique  , nous continuons notre visite autour de l'église Saint-Réol d'AMBONNAY.

 

AMBONNAY,visite du cimetière ( Didier Simonnet )

 

Houlala !!! La généalogie, ça donne mal à la tête !!!

 

 

AMBONNAY, l'église ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, l'église- ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, Henri QUENARDEL 1879-1968 ( Didier Simonnet )

 

Nous parlons beaucoup des églises mais rarement de leurs curés.

Une petite pensée à Henri QUENARDEL (1879-1968) curé d'AMBONNAY de 1923 à 1961.

 

AMBONNAY, Henri QUENARDEL 1879-1968- ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, l'église-- ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, l'église ( Didier Simonnet )-

 

 

AMBONNAY, la charette et le chat ( Didier Simonnet )

 

Une vieille charette dans le coin du cimetière.

 

 

AMBONNAY, la charette et le chat- ( Didier Simonnet )

 

Et le chat inquiet sur la roue.

 

 

AMBONNAY, rue principale- ( Didier Simonnet )

 

Une petite visite d'Ambonnay sous ce magnifique ciel bleu de juillet.

 

 

AMBONNAY, plan historique ( Didier Simonnet )

 

Nous nous attardons sur les explications historiques de la ville. 

 

 

AMBONNAY, une rue ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, cadran solaire ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, la fontaine ( Didier Simonnet )

 

Une fontaine édifiée en 1865.

 

 

Ambonnay, portail, cadran solaire et fontaine

 

 

AMBONNAY, portail ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, une visite de la ville ( Didier Simonnet )-

 

 

AMBONNAY,la stèle- ( Didier Simonnet )

 

La stèle.

 

AMBONNAY, une visite de la ville ( Didier Simonnet )--

 

 

AMBONNAY,la stèle détail ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY,la stèle---- ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY,la stèle-- ( Didier Simonnet )

 

 

AMBONNAY, Carte ( Didier Simonnet )

 

Nous quittons AMBONNAY pour nous rendre à LOUVOIS.

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La campagne de France

Après VERZY, nous nous rendons à TREPAIL, village natal du général Nicolas ABBE.

 

TREPAIL ( carte )

 

 

Trépail, Kigribouille à la gare

 

Arrivé par le train, Kigribouille descend à la gare de TREPAIL, son guide napoléonien sous le bras, à la recherche de la demeure du baron Louis Jean Nicolas ABBE, général de NAPOLEON, né à TREPAIL en 1764, décédé à CHÂLONS-sur-MARNE en 1834. 

 

TREPAIL- 7 juillet 2013-------

 

 

TREPAIL- 7 juillet 2013------

 

Plaque à l'adresse où est né le Baron Général ABBE.

 

TREPAIL, général ABBE

 

 

Nous visitons le charmant village de TREPAIL.

 

 

TREPAIL

 

TREPAIL la mairie .

 

 

TREPAIL- 7 juillet 2013

 

 

TREPAIL- 7 juillet 2013-

 

TREPAIL salle de réunions.

 

 

TREPAIL- 7 juillet 2013--

 

 

TREPAIL- 7 juillet 2013---

 

TREPAIL salle des fêtes.

 

 

TREPAIL- 7 juillet 2013----

 

 

TREPAIL- 7 juillet 2013-----

 

 

TREPAIL,école de garçons

 

Ecole des garçons.

 

 

TREPAIL,école des filles

 

 

Ecole des filles.

 

 

TREPAIL,école infantine

 

La maternelle appelée autrefois "école infantine".

 

 

TREPAIL, façade de la mairie

 

Mairie.

 

 

TREPAIL, la poste-

 

La poste.

 

 

TREPAIL, la poste

 

 

TREPAIL, façade de la poste

 

 

TREPAIL, façade d'une maison bleue

 

 

TREPAIL, la mairie et la poste

 

La mairie et la poste.

 

TREPAIL, l'église

 

L'église

 

TREPAIL,oeuvre sur le mur de la mairie

 

Représentation de l'église de TREPAIL sur le mur de la mairie.

 

 

TREPAIL, salle des fêtes et salle de réunions

 

La salle des fêtes et la salle de réunions.

 

 

TREPAIL, plan touristique et commercial

 

Et, pour vous repérer dans TREPAIL, le plan du village.

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La campagne de France

Petite halte au village de VERZY, situé entre le vignoble Champenois et la forêt de la Montagne de Reims.

 

VERZY---Marne---vue-generale-du-village.jpg

 

 

VERZY ( Marne ) Didier Simonnet

 

 

VERZY ( Marne ) Bloc de carrière

 

Les carrières de VERZY.

 

VERZY ( Marne ) Didier Simonnet--

 

 

VERZY ( Marne ) Didier Simonnet---

 

 

VERZY, les carrières

 

VERZY ( Marne ) Didier Simonnet-----

 

 

VERZY ( Marne ) Didier Simonnet------

 

 

VERZY ( Marne ) Didier Simonnet-------

 

 

VERZY ( Marne ) Didier Simonnet----

 

 

VERZY ( Marne ) Didier Simonnet- Site des Faux

 

Le site des Faux de Verzy, un environnement à découvrir.

 

VERZY (Didier Simonnet)

 

Eglise de Verzy.

 

VERZY, gare des CBR ( Dessin Didier Simonnet )

 

 Autrefois, VERZY était desservi par un tortillard de la Compagnie des Chemins de fer de la Banlieue de Reims ( C.B.R ).

( Dessin de Didier Simonnet d'après une carte postale d'époque )

 

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La campagne de France

En bordure Nord de la Montagne de Reims, Verzenay nous offre un paysage sur le vignoble Champenois. 

 

 

Paysage-de-la-Champagne.jpg

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)-----

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)-------

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)------------

 

Le moulin édifié sur le Mont Boeuf date de 1820 ( des sources d'informations datent sa construction de 1818... . )

 

VERZENAY (Didier Simonnet)-----------

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)------

 

Autre curiosité à VERZENAY, un phare construit à la demande de Joseph Goulet en 1909 dans un but publicitaire. 

Il est aujourd'hui intégré à l'éco-musée de Champagne.

 

VERZENAY (Didier Simonnet)----------

 

VERZENAY (Didier Simonnet)--------

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)---------

 

 

VERZENAY, Louise POMMERY

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)---

 

Le moulin vu depuis le phare de VERZENAY.

 

VERZENAY (Didier Simonnet)-

 

Eglise de VERZENAY.

 

VERZENAY (Didier Simonnet)- juillet 2013

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)----------------

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)---------------

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)-------------

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)--------------

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)----

 

 

VERZENAY ( Carte )

 

 

VERZENAY (Didier Simonnet)

 

Nous quittons VERZENAY en direction de VERZY.

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La campagne de France

C'était l'été dernier, le 7 juillet 2013, nous repartions à la découverte de la Montagne de Reims ainsi qu'à la recherche de quelques sépultures des héros du Premier Empire ( l'Empire de Napoléon ).

 

Autour de la Montagne de Reims -

 

Autour de la Montagne de Reims

 

CHIGNY-lès-ROSES ( Didier Simonnet )- 7 juillet-

 

C'est à CHIGNY-LES-ROSES, première étape de notre voyage, que nous découvrons la tombe de Nicolas JOBERT.

 

CHIGNY-LES-ROSES ( Photo Didier Simonnet ) juillet 2013--

 

CHIGNY-LES-ROSES ( Photo Didier Simonnet ) juillet 2013---

 

Chigny-lès-Roses, Nicolas JOBERT (1763-1858)-

 

Chigny-lès-Roses (Didier Simonnet)---

 

Chigny-lès-Roses (Didier Simonnet)----

 

Notre historien Eric Poisson et sa fille sont très étonnés de retrouver, sur la tombe du Capitaine JOBERT, l'inscription d'un très lointain parent...

 

Chigny-lès-Roses (Didier Simonnet)

 

Nous effectuons ensuite une visite du village de CHIGNY-LES-ROSES.

 

CHIGNY-LES-ROSES ( Photo Didier Simonnet ) juillet 2013----

 

 

Chigny-lès-Roses (Didier Simonnet)--

 

 

Chigny-lès-Roses (Didier Simonnet)-

 

Chigny-lès-Roses (Didier Simonnet)------

 

Mairie de CHIGNY-LES-ROSES.

 

Madame POMMERY ( Chigny-lès-Roses )

 

Sur la place, une fontaine à la mémoire de madame POMMERY        ( 1819-1890 ).

 

Chigny-lès-Roses (Didier Simonnet)-------

 

Sur la façade de l'escalier de la mairie, un mémorial de la Première Guerre Mondiale, avec l'inscription suivante :

" Courageuse cité, envahie en 1914, et fortement éprouvée en 1918.

Malgré ses souffrances et les dommages subis n'a cessé de montrer une superbe vaillance et une patriotique fermeté.

Citation à l'ordre de l'armée N° 2879. "

 

CHIGNY-LES-ROSES ( Photo Didier Simonnet ) juillet 2013-

 

 

Chigny-lès-Roses (Didier Simonnet)-----

 

 

CHIGNY-lès-ROSES ( Didier Simonnet )- 7 juillet

 

 

CHIGNY-lès-ROSES ( Didier Simonnet )- 7 juillet 2-copie-1

 

 

CHIGNY-lès-ROSES ( Didier Simonnet )- 7 juillet-2013

 

 

CHIGNY-LES-ROSES, la mairie ( Photo Didier Simonnet ) juill

 

 

Chigny-lès-Roses, Nicolas JOBERT (1763-1858)

 

Nous trouvons ensuite la demeure de Nicolas JOBERT ( 1763-1858 ), Dragon de la République, Capitaine de l'Empire.

 

 

Chigny-lès-Roses, Nicolas JOBERT (1763-1858)--

 

 

CHIGNY-lès-ROSES ( Didier Simonnet )--

 

Nous reprenons enfin notre route.

 

CHIGNY-LES-ROSES ( Photo Didier Simonnet ) juillet 2013

 

 

LUDES ( Marne ) Champagne CANARD-DUCHÊNE

 

Nous traversons quelques cépages au nom prestigieux. Ici Canard Duchêne à LUDES. 

Nous nous dirigeons vers VERZENAY.

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La campagne de France

C'est à la demande du roi Charles V que fut fondée, en 1379, la Sainte-Chapelle de Vincennes dans l'enceinte du château.

En raison d'une longue interruption des travaux, elle ne sera inaugurée qu'en 1552, sous le règne du roi Henri II.

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 05

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 03

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 12

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 11

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 01

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 02

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 06

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 10

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 08

 

 

Sainte-Chapelle de Vincennes 09

 

 

La-Sainte-Chapelle.jpg

 

Les Grognards de la Marne passent devant la Sainte-Chapelle.

 

La-Sainte-Chapelle-.jpg

 

Les membres de l'association UNIF EUROP-19 ( Second Empire de Napoléon III ) posent devant la Sainte-Chapelle.

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La Reconstitution historique

 Le château de Vincennes et le service historique de la Défense sont une source inépuisable de clichés photographiques vraiment exceptionnels.

 

Nous espérons qu'en dépit de la grande crise économique de ces quarante dernières années ( 1973-2013 ), la République Française aura à coeur de conserver et même d'enrichir ce patrimoine qui fait l'admiration des visiteurs du monde entier.

 

Vincennes, le jour... 

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 01

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 02

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 04

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 03

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 05

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 06

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 07

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 08

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 09

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 10

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet ) 11

 

Vincennes, la nuit.

 

Le pavillon du Roi ( Didier Simonnet )

 

 

Entrée du pavillon du Roi ( Didier Simonnet )

 

 

Château de Vincennes ( Didier Simonnet )--

 

 

Des Aigles et des Hommes novembre 2012

 

 

SHD Vincennes ( Didier Simonnet )--

 

A gauche, monsieur Eric KINZIGER, colonel de réserve de la gendarmerie, président de la commission militaire de l'association " Les Grognards de la Marne " et à droite, un personnage mondialement connu et reconnu.   

 

Des Aigles et des Hommes novembre 2012-

 

 

SHD Vincennes ( Didier Simonnet )-

 

 

SHD Vincennes ( Didier Simonnet )---

 

 

SHD Vincennes ( Didier Simonnet )

 

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La Reconstitution historique

 Pour tenter d'élucider l'affaire de Saint-Jean-Les-Deux-Jumeaux du 27 mars 1814, nous avons fait, au cours des années 2011 et 2012, des recherches approfondies dans les archives du service historique de la Défense situé à Vincennes ( Val-de-Marne ). 

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 14

 

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 31

 

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 04

 

La salle des emblèmes.

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 26

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 22

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 15

 

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 10

 

 Le service historique de la Défense a fait, en 2011, un cycle plein feux sur la Résistance :

http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/Pleins-feux-La-Resistance.html  

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 09

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 08

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 13

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 07

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 17

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 11

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 18

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 16

     

En novembre 2011, Eric avait déjà en tête la préparation de sa conférence intitulée " la véritable histoire militaire du général FARINE " qu'il a donnée, le samedi 23 février 2013, à l'espace Montanglos de SANTENY ( Val-de-Marne ).

http://www.la-defaite-oubliee.com/article-conference-sur-le-general-farine-par-eric-poisson-118159234.html

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 05

 

Après les journées européennes du patrimoine au château de Vincennes en septembre 2011, le général PAULUS, chef du service historique de la Défense à l'époque, avait souhaité remercier les représentants des associations de reconstitution historique pour leur participation à ces journées :

http://www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr/Journees-europeennes-du-patrimoine.html

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 06

 

Au premier rang, 1er à droite, monsieur Eric KINZIGER, colonel de réserve de la gendarmerie, président de la commission militaire de l'association " Les Grognards de la Marne ".

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 19

 

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 20

 

La salle des inventaires de la salle de lecture du pavillon du Roi.

Quelques tableaux ou détails de tableaux du service historique de la Défense.

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 24 modifié-1

 

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 23

 

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 29

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 32

 

SHD Vincennes ( photo Didier Simonnet ) 27  

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La Reconstitution historique

Reconstitution de la bataille de Saint-Jean-les-deux-Jumeaux par l'association Les Grognards de la Marne.

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux--------

 

Nous présentons, bien volontiers, les clichés de deux jeunes photographes à l'avenir prometteur, Créo de Brevoigne et Raoul Mapoule, qui avaient visiblement à l'esprit  le cinéma comique du réalisateur américain Woody Allen, en particulier son film LOVE AND DEATH ( traduction française GUERRE ET AMOUR ) avec Woody Allen et Diane Keaton.

Sortie en France le 10 septembre 1975, ce film est une parodie du chef-d'oeuvre de Léon Tolstoï, Guerre et paix.

Pour les deux jeunes photographes, la reconstitution de Saint-Jean-Les-Deux-Jumeaux du 29 septembre 2013 a tenté de renouveler un genre de manifestation en plein air qui a trop tendance à se scléroser dans ses habitudes.

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux-

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux---

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux------

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux----

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux-----

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux--

 

Saint-jean-les-deux-Jumeaux-------

 

Plateau de la choquette, le dimanche 29 septembre 2013.

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La Reconstitution historique

La reconstitution historique du 29 septembre 2013 donnée par les Grognards de la Marne en images.

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°286

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°260

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°301

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°296

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°323

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°344

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°326

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°316

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°328

 

Nous avons porté une attention toute particulière à l'affaire de Saint Jean lès Deux Jumeaux ( Seine-et-Marne ) du 27 mars 1814 :

association yerroise d'histoire et de sciences militaires

​pour les motifs suivants :

elle a donné lieu à une reconstitution historique de grande ampleur le 29 septembre 2013 à Saint Jean lès Deux Jumeaux ;

une reconstitution, organisée par l'association Les grognards de la Marne, dont les presses locale, régionale et nationale se sont faits largement l'écho ;

une manifestation qui trouvait sa raison d'être historique dans la présence de centaines de " gardes nationaux des environs " aux côtés des cavaliers du général français VINCENT lors de l'affaire du 27 mars 1814.

L'identification de ces " gardes nationaux des environs " reste hélas, à l'heure actuelle, une énigme que de nombreux passionnés d'histoire napoléonienne ne sont pas parvenus à résoudre.

Monsieur Jean Claude CHAUFFOURIER, historien de Saint Jean lès Deux Jumeaux, a bien voulu porter à la connaissance de tous, un texte écrit en 1842 sous la conduite et les instructions du général d'infanterie Karl Von Grolman ( le colonel du texte ) par son aide de camp Karl Von Damitz, major de sa maison militaire.

Nous le remercions chaleureusement.

Voici le texte traduit par monsieur CHAUFFOURIER :

" ......Le colonel Von Grolman (2) se rendit au Q.G; du 2ème corps qui se trouvait, du fait des événements de la veille ( le 26 ) devant le gros des deux corps pour prendre la direction des opérations de passage de la Marne à Trilport.

Les troupes du général Von Horn rallièrent le détachement du général russe Emanuel, qui escortait les pontons, à 1 heure de Jouarre. Arrivée à Jouarre, la tête de colonne rendit compte que l'ennemi occupait La Ferté et le château de Venteuil qui se trouvait devant la ville. Le général Von Horn donna à la 1ère brigade, qui marchait en tête, l'ordre de chasser celui-ci de ces deux positions. Le bataillon combiné de grenadier du major Von Leslie (2) se porta de Jouarre à Venteuil, pendant que le major Von Karlowitz (2) contournait la position avec le bataillon de grenadiers de la garde. L'ennemi quitta Venteuil sans résistance, passa le pont en pierre du Petit Morin, les faubourgs de La Ferté et le pont de la Marne qu'il détruisit derrière lui sans pouvoir en être empêché. Les Français disposaient d'environ 800 hommes à opposer aux troupes prussiennes.​

Sans se laisser arrêter par l'apparition de l'ennemi, les autres troupes de la division Horn et à leur suite le détachement du général Emanuel avaient gagné sur leur gauche la route de Trilport. Le colonel Von Grolman e​t environ 20 Cavallerie-Ordonnanzen ( reconnaissance à cheval ) se trouvaient à la tête des troupes de pointe. Il avait avec lui le Rittmeister ( capitaine de cavalerie ) Von Schack (2). De l'autre côté de Saint Jean les deux jumeaux on tomba, à l'entrée du bois, de manière totalement inattendue, sur plusieurs centaines d'hommes d'infanterie ennemie qui ouvrirent le feu depuis le couvert en travers du chemin. Dès que le commandant de cette troupe ennemie se fut convaincu que cette reconnaissance ne comportait que peu de cavaliers, il sortit du couvert, excité par les moqueries de ceux-ci pris en écharpe et suivit le détachement à travers Saint Jean les deux Jumeaux. Dès que l'escadron de hussards du régiment national de Prusse orientale​ qui suivait se fut approché, ​il fut envoyé par un chemin détourné dans le dos de l'ennemi et la garde nationale ennemie fut alors encerclée et attaquée d'un commun assaut. Elle mit bas les armes et se rendit. Seul l'officier commandant aperçut un moment favorable et essaya de se sauver, fut cependant rattrapé et contraint de partager le sort de ses gens qu'il avait si imprudemment entrainé en dehors du couvert.

Engagement de Trilport le 27 mars

A 2 heures de l'après midi ( 27 mars ), le colonel Von Grolman arriva à la tête des troupes prussiennes à Trilport. Le pont de pierre sur la Marne avait sauté précédemment. Environ 20 tirailleurs ennemis s'étaient retranchés sur la rive opposée et tiraient vers l'autre côté. La cavalerie prussienne dut mettre pied à terre ​et riposter au feu ennemi avec ses mousquetons jusqu'à ce que l'infanterie puisse arriver. Lorsque l'ennemi installé de l'autre côté du fleuve, dans le village de Poincy, sur la droite de la route de Paris reçut des renforts, ​le colonel Von Grolman demanda au général russe Emanuel qui arrivait de mettre en batterie 2 canons cosaques (1) dont le feu était d'une très bonne efficacité. ​La première brigade aux ordres du lieutenant colonel Von Hiller arriva alors à Trilport. Aussitôt la batterie prussienne de Neander fut positionnée à droite du village à l'orée de la hauteur. ..........

N du Trad. :

(1) Les allemands comme les français ont du mal à appréhender et donc à traduire​ donskii oroudnia ​qui signifie en mot à mot pièce d'artillerie du Don et le traduisent généralement par canon cosaque​ ​( en référence aux cosaques du Don ). Cependant il ne s'agit pas à proprement parler d'un canon ( pouchka en russe ) mais d'une pièce hybride, d'origine cosaque, d'où le nom, entre un canon et un obusier tirant des projectiles de 20 fountes qu'on assimile à des livres​ ​( la founte fait 409,52 grammes ) ou plus exactement dans la nomenclature militaire russe de l'époque d'1/2 pound ( le pound faisant 16,38 kilos ). Le nom ultérieur que les russes attribuèrent à ces pièces est Yedinorog ou en français licorne.​ Une division d'artillerie cosaque comprend 120 pièces dont 2 batteries à cheval de 2 licornes ​d'1/2 po​und.

(2) Tous ses officiers prussiens ont bien fait partie de la division Horn. "

Nous espérons que ce texte fort intéressant permettra de connaître, un jour prochain, l'identité des " gardes nationaux des environs ".

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°259

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°351

 

 

Les Grognards ( Didier Simonnet ) N°342

 

 

Nous avons une pensée particulière pour monsieur Eric KINZIGER ( à cheval, en bas ), colonel de réserve de la gendarmerie, président de la commission militaire des Grognards de la Marne, désireux de faire connaître une institution majeure de la France, la réserve militaire, au travers de l'évocation de la Garde Nationale de Napoléon.

 

 

SAINT-JEAN-LES-DEUX-JUMEAUX ( Didier Simonnet )15-

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La Reconstitution historique

La défaite oubliée

Histoire militaire de la France ; campagne de 1814 ( Fère-Champenoise, Saint-Jean-Les-Deux-Jumeaux, Trilport et Meaux ; cohortes de gardes nationaux et compagnies mobiles de canonniers garde-côtes de Napoléon ) ; bicentenaire de 1814 en Brie et en Champagne ; général Farine du Creux ( 1770-1833 ) ; bataille de la Marne de 1914 ( Marais de Saint-Gond ) ; centenaire de la Grande Guerre 1914-1918 ( Meaux et Chauconin-Neufmontiers ) ; campagnes de 1940 et de 1944-1945 ; service historique de la Défense ( SHD ) au château de Vincennes ( Val-de-Marne ) ; Santeny ( Val-de-Marne ) ; notre bonne ville de Yerres ( Essonne ).

Pages

Hébergé par Overblog