Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La défaite oubliée

 Avant de reprendre la route pour un troisième voyage à travers la campagne champenoise, nous nous rendons aux Archives départementales de Seine & Marne, situées à Dammarie-les-Lys, pour découvrir les documents portant sur les gardes nationaux et les conscrits de 1814.
   
Archives dép de Seine & Marne Dammarie
  
Notre troisième voyage à travers l'histoire de la campagne de France de 1814 doit nous permettre, en ce dimanche 11 octobre 2009, d'étoffer nos connaissances sur l'environnement rural et urbain de Fère Champenoise.

DSC_6134-Ancien-relais-de-poste-600ko.JPG
Un ancien relais de poste en bordure de la RN4 entre Esternay et Sézanne au lieu-dit Beauvais.

Nous faisons, sous un ciel très sombre,  notre entrée dans Sézanne, à la recherche du cimetière communal, précisément de la tombe du général Louis HARLET ( 1772-1853 ).

Cette cité champenoise, traversée à maintes reprises par les troupes françaises et étrangères en 1814, vaut vraiment le détour.
DSC 6138 Sézanne

Le centre ville et l'église Saint-Denis de Sézanne.
Dans sa Notice historique et topographique sur la ville de Sézanne, Pierre François BROUARD écrit :
" Le 20 mars, une division française du corps d'armée commandé par le duc de Raguse ( Marmont ), vint occuper Sézanne. 
On apercevait toujours dans les environs quelques cosaques, qui ne cessèrent de harceler nos troupes pendant plusieurs jours ; il en vint même jusqu'au parc d'artillerie de réserve campé au bout du faubourg Goyer.
Le 25, après le combat de Fère-Champenoise, l'armée française, commandée par les ducs de Raguse et de Trévise ( Mortier ), accablée par les masses réunies des Russes, Prussiens, Allemands, Autrichiens et Suédois, fut forcée d'opérer sa retraite par Sézanne, La Ferté-Gaucher, Chailly, Trilport, Meaux et Villeparisis, où elle prit position pour la bataille du 30 mars, sous les murs de Paris.
Le 26 au matin, le canon et la fusillade tonnaient très-fort ; le brouillard était si épais, joint à la fumée des bouches à feu, que les troupes avaient peine à se reconnaître.
Les Français se retiraient en désordre, poursuivis par l'armée ennemie, qui commença son entrée en ville sur les 10 heures du matin. Cette armée était si nombreuse, qu'elle pénétrait par toutes les issues comme les flots d'une mer en courroux. Le passage de la cavalerie et de l'infanterie seules dura 8 heures consécutives, et celui de l'artillerie et des bagages, près de huit jours.
Les souverains de Prusse et de Russie étaient à la tête de leurs troupes, et le prince de Schwartzemberg commandait en chef les Autrichiens.
Le roi de Prusse, accompagné du prince royal, son fils, mangèrent à Sézanne. Ils descendirent, suivis de leur état-major, dans la maison de M. Huguier, marchand tapissier sur la grande Place, près l'église, et, après leur repas, continuèrent leur route.
Les autorités et une grande partie des habitans de la ville avaient tout abandonné pour se réfugier dans la capitale, dans les forêts environnantes et dans les villes et villages éloignés qui n'étaient point envahis par les étrangers.
La ville fut pillée et saccagée de fond en comble ; il ne resta debout que les murailles ; les soldats pillards chargeaient les marchandises et tout ce qu'ils trouvaient  sur des voitures et charrettes prises en réquisition, ainsi que les hommes et les chevaux, pour les conduire. Ce qu'ils ne purent emporter fut volé par des vagabonds comme il ne s'en trouve que trop souvent dans tous les pays.
Ce ne fut que le 4 avril qu'on apprit ici le renversement total de l'empire et l'entrée de l'ennemi dans la capitale. "
 
Un très, très gros coup de coeur pour cette cité ravagée par la guerre de 1814 ! 


DSC_6139-Sezanne.JPG
Les rues de Sézanne.

DSC_6141-Sezanne-02.JPG
Sézanne.

DSC 6149 Sézanne
La rue Cogne-Fort.

DSC_6151-Sezanne-02.JPG
L'église Saint-Denis de Sézanne.

DSC_6152-Sezanne-02.JPG
Maison à colombages.

DSC_6156-Sezanne-02.JPG
Rue Cogne-Fort.

DSC_6158-Sezanne.JPG
Maréchal-Ferrant.

DSC 6160 Sézanne 02
Ruelles de Sézanne.

DSC_6161-Sezanne.JPG
Maisons anciennes.

DSC_6163-Sezanne.JPG
Colombages.

DSC_6168-Sezanne.JPG
Ecole.

DSC_6170-Sezanne.JPG
Hôtel de Ville de Sézanne.

DSC_6187-Sezanne-02.JPG
L'église Saint-Denis de Sézanne et la fontaine.

DSC_6184-Sezanne.JPG
Intérieur de l'église Saint-Denis.

DSC_6180-Sezanne.JPG
Intérieur de l'église.

DSC_6185-Sezanne.JPG
Intérieur de l'église.

Saint-Denis-de-Sezanne.JPG
Eglise Saint-Denis de Sézanne.

Saint-Denis-de-Sezanne-.JPG
Porche de l'église Saint-Denis.

DSC_6178-Sezanne.JPG
Détails des sculptures du porche.

DSC_6174-Sezanne.JPG
Détail d'une sculpure, une superbe représentation du fameux poulet rôti à quatre pattes, de Sézanne.

Gargouille-Saint-Denis-de-Sezanne.JPG
Gargouille de l'église Saint-Denis.

DSC 6186 Sézanne 02
Une rue de Sézanne.

DSC 6191 Sézanne
Vue d'ensemble de Sézanne.

DSC_6217-Sezanne.JPG
Rue qui monte au cimetière.

DSC_6218-Sezanne.JPG
Rue qui monte au cimetière.

DSC_6223-Sezanne-Vue-generale.JPG
La ville vue depuis le cimetière.

DSC_6224-Sezanne-.JPG
Cimetière de Sézanne.

DSC_6227-Sezanne.JPG
 
DSC 6228 Sézanne
 
Dans ce cimetière, nous n'avons malheureusement pas trouvé la tombe du général HARLET.
 
Nous la trouverons certainement au cours d'une prochaine visite.

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La campagne de France

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

La défaite oubliée

Histoire militaire de la France ; campagne de 1814 ( Fère-Champenoise, Saint-Jean-Les-Deux-Jumeaux, Trilport et Meaux ; cohortes de gardes nationaux et compagnies mobiles de canonniers garde-côtes de Napoléon ) ; bicentenaire de 1814 en Brie et en Champagne ; général Farine du Creux ( 1770-1833 ) ; bataille de la Marne de 1914 ( Marais de Saint-Gond ) ; centenaire de la Grande Guerre 1914-1918 ( Meaux et Chauconin-Neufmontiers ) ; campagnes de 1940 et de 1944-1945 ; service historique de la Défense ( SHD ) au château de Vincennes ( Val-de-Marne ) ; Santeny ( Val-de-Marne ) ; notre bonne ville de Yerres ( Essonne ).

Pages

Hébergé par Overblog