Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La défaite oubliée

Suite de notre visite du nouveau musée de la Grande Guerre 1914 / 1918 à Meaux.

le-musee-de-la-Grande-Guerre-.JPG

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre-------------.JPG

 

1er juillet 1915

On est arrivés à se battre dans les tranchées non avec le fusil et la baïonnette, mais avec les outils portatifs : la pelle et la pioche jusqu'au couteau.

Je vous prie donc de m'adresser dans le plus court délai un couteau solide, puissant, avec un cran d'arrêt, ainsi qu'une chaîne pour l'attacher.

                                      Emile SAUTOUR

( source : Paroles de Poilus. Lettres et carnet du front 1914 - 1918, édit Librio ).

 

le-musee-de-la-Grande-Guerre---.JPG

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre------.JPG

16 avril 1917.

Je suis heureux malgré tout, mais il me manque encore des tas de choses pour que le bonheur soit complet ; c'est la destinée ; j'espère quand même que ma belle étoile ne me quittera pas, mais seulement voilà, l'attaque est à 8 heure demain matin et il n'y a plus d'étoiles.

Le-musee-de-la-Grande-Guerre-----.JPG

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre---------.JPG

 

Le 23 mai 1915

Je ne sais plus comment je pourrai vivre. Déjà avec la chaleur nous commençons à ne plus avoir d'appétit. Comme nourriture nous avons à 10 heures du bouillon dont le goût de suif nous empêche de le boire et du bouilli. Le soir du singe ( viande de conserve )avec des patates en sauce. Rien n'est appétissant, et lorsque vous allez au repos vous êtes au milieu de taillis. Il vous est impossible d'acheter des vivres.

                           Emile SAUTOUR

( Paroles de poilus, édit Librio ).

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre------------.JPG

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre----------.JPG

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre-----------.JPG

 

Octobre 1915

Par ces temps de pluie,les terres des tranchées, bouleversées par les obus, s'écroulent un peu partout, et mettent au jour des cadavres, dont rien hélas, si ce n'est l'odeur, n'indiquait la présence. Partout des ossements et des crânes. Pardonnez moi de vous donner des détails macabres; ils sont encore loin de la réalité.

                                Jules GROSJEAN

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre---.JPG

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre----.JPG

 

Le-musee-de-la-Grande-Guerre-------.JPG

 

2 novembre 1914

[ Mes hommes ] trouvent mille petits moyens ingénieux pour se distraire ; actuellement la fabrication des bagues en aluminium fait fureur : ils les taillent dans des fusées d'obus, les Boches fournissant ainsi la matière première "à l'oeil" ! Certains sont devenus très habiles et je porte moi-même une jolie bague parfaitement ciselée et gravée par un légionnaire.

 

le-musee-de-la-Grande-Guerre--.JPG

 

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - 1914 - 1918

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

La défaite oubliée

Histoire militaire de la France ; campagne de 1814 ( Fère-Champenoise, Saint-Jean-Les-Deux-Jumeaux, Trilport et Meaux ; cohortes de gardes nationaux et compagnies mobiles de canonniers garde-côtes de Napoléon ) ; bicentenaire de 1814 en Brie et en Champagne ; général Farine du Creux ( 1770-1833 ) ; bataille de la Marne de 1914 ( Marais de Saint-Gond ) ; centenaire de la Grande Guerre 1914-1918 ( Meaux et Chauconin-Neufmontiers ) ; campagnes de 1940 et de 1944-1945 ; service historique de la Défense ( SHD ) au château de Vincennes ( Val-de-Marne ) ; Santeny ( Val-de-Marne ) ; notre bonne ville de Yerres ( Essonne ).

Pages

Hébergé par Overblog