Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La défaite oubliée

Officiers de la Grande Armée ( Didier Simonnet )--------

 

Sous l'Empire, la reconstitution de carrière permet de déterminer le montant de la pension de retraite du combattant. 

Elle peut inciter les autorités militaires à faire preuve de la plus grande humanité envers les vieux soldats.

Tel est le cas du capitaine Jean FOURREAU, né le 26 juillet 1743.

Ex commandant de la place de Macé ( commune de Plessis-les-Tours, Département d'Indre-et-Loire ), il jouit, en 1810, d'un traitement de réforme de 600 francs.

En exécution du décret impérial du 14 septembre 1810, le capitaine FOURREAU, réformé, fait l'objet d'un rapport daté du 31 octobre 1810 à Tours et signé par le général BONNARD.

Ce général commande la 22ème division militaire.

La proposition faite d'après les dispositions du titre III du décret impérial du 14 septembre 1810 est la suivante :

" Cet officier mérite à tous égard, vu son grand âge ( plus de 67 ans ), ses services et blessures, d'obtenir de la bienveillance du gouvernement sa pension de retraite, sans laquelle il se trouverait dans la plus affreuse misère ".

 

Officiers de la Grande Armée ( Didier Simonnet )------

 

Par le décret impérial du 6 juin 1811, sa solde de retraite est fixée à 600 francs.

La reconstitution de carrière est la suivante :

service effectif : 27 ans et 5 mois ;

temps de réforme : 9 ans et 2 jours ;

campagne de guerre : 5 ans.

Au total, 41 ans, 5 mois et 2 jours.

Cette reconstitution de carrière d'une grande précision est pour le moins inattendue dans la mesure où le rapport daté du 31 octobre 1810 donne quelques informations sur l'état de santé du capitaine FOURREAU :

" Très usé par l'âge " ;

" Cet officier est dans l'impossibilité de donner d'après sa mémoire une déclaration exacte et sincère de ses services, ses facultés ne lui permettent point de donner au général inspecteur une pareille pièce ".

 

NB : Le rapport du 31 octobre 1810 est consultable, dans son intégralité, au service historique de la Défense situé dans le château de Vincennes ( Val-de-Marne ).

 

Officiers de la Grande Armée ( Didier Simonnet )-----

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - La Reconstitution historique

commentaires

La défaite oubliée

Histoire militaire de la France ; campagne de 1814 ( Fère-Champenoise, Saint-Jean-Les-Deux-Jumeaux, Trilport et Meaux ; cohortes de gardes nationaux et compagnies mobiles de canonniers garde-côtes de Napoléon ) ; bicentenaire de 1814 en Brie et en Champagne ; général Farine du Creux ( 1770-1833 ) ; bataille de la Marne de 1914 ( Marais de Saint-Gond ) ; centenaire de la Grande Guerre 1914-1918 ( Meaux et Chauconin-Neufmontiers ) ; campagnes de 1940 et de 1944-1945 ; service historique de la Défense ( SHD ) au château de Vincennes ( Val-de-Marne ) ; Santeny ( Val-de-Marne ) ; notre bonne ville de Yerres ( Essonne ).

Pages

Hébergé par Overblog