Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La défaite oubliée

La Ligne de l'Yerres et la campagne de France, en février 1814.

 

Alors que Napoléon est occupé à vaincre l'armée de Silésie en Champagne, les corps d'armée des maréchaux Oudinot et Victor refluent vers PARIS, sous la pression constante de l'armée de Bohême.

Cette armée progresse lentement vers la capitale, en descendant les deux rives de la Seine.

La position défensive naturelle de l'Yerres sur la rive droite de la Seine n'a pas échappé à l'Empereur.

Elle occupe ses pensées, en particulier le 15 février 1814 :

" L'Yerres doit, à l'heure qu'il est, être débordée, de sorte qu'elle ne doit plus être guéable. "

" qu'en passant la petite rivière d'Yerres, et en occupant les ponts qui conduisent à Brie-Comte-Robert, à Fontenay, et en coupant tous les autres intermédiaires, cette position doit être telle qu'elle doit obliger l'ennemi à employer trois journées pour se mettre en bataille ; or nous serons prêts à le recevoir après-demain 17. "

" Le parti de se retirer derrière l'Yerres et d'éviter les engagements avec l'ennemi est le plus sage. "

" L'Yerres est une rivière débordée et qui n'est pas guéable. Elle peut couvrir l'armée au moins trois jours. Le 17 je serai en mesure d'attaquer. "

" Qu'on se mette donc derrière cette rivière et qu'on coupe les ponts, hormis ceux qui mènent à Brie-Comte-Robert et à Fontenay-Trésigny, qui sont utiles à l'armée. "

De Coubert le 16 février, le maréchal Macdonald, commandant du 11ème corps de la Grande Armée, écrit au major général ( maréchal Berthier ) :

" Les troupes sont établies sur la rivière d'Yeres ( Yerres ) "

A partir de la ligne de l'Yerres, l'Empereur peut attaquer l'ennemi ( vers Mormant puis Nangis ) le 17 février, comme il l'avait prévu deux jours auparavant. 

 

La Ligne de l'Yerres

 

La Ligne de l'Yerres- (Didier Simonnet)--Carte de la Vallé

 

La Ligne de l'Yerres-Ozouer-le-Voulgis (Didier Simonnet)

 

La Ligne de l'Yerres- Didier Simonnet

 

La Ligne de l'Yerres- Le château d'Yerres (Didier Simonnet

 

La ligne de l'Yerres, Yerres, le château.

 

La Ligne de l'Yerres- Didier Simonnet--

 

La Ligne de l'Yerres, pont de Soulins à Brunoy.

 

La Ligne de l'Yerres- Didier Simonnet-

 

La Ligne de l'Yerres- Didier Simonnet---

 

La Ligne de l'Yerres-- Eglise de Boussy

 

La Ligne de l'Yerres, église de Boussy-Saint-Antoine ( Dessin de Didier Simonnet ).

 

La Ligne de l'Yerres- (Didier Simonnet)--

 

La Ligne de l'Yerres, ancien moulin de Rochopt entre Quincy-sous-Sénart et Mandres-les-Roses.

 

la ligne de l'Yerres Moulin de rochopt XVIIIè

 

Moulin de Rochopt au XVIII ème siècle ( Dessin Didier Simonnet d'après gravure ).

 

La Ligne de l'Yerres- (Didier Simonnet)

 

La Ligne de l'Yerres, exposition : Les bleus à la croisée des chemins, 1814-1815.

 

La Ligne de l'Yerres-

 

La Ligne de l'Yerres, COMBS-LA-VILLE.

 

La Ligne de l'Yerres, le pont BRUNE ( 1710 ) Photo Didier S

 

La Ligne de l'Yerres, le pont Brune (1709 ) à Grégy-sur-Yerres ( Photo Didier Simonnet ). 

 

La Ligne de l'Yerres- (Didier Simonnet)-- Soignolles

 

La ligne de L'Yerres, le pont traversant la rivière à SOIGNOLLES-EN-BRIE.

 

La Ligne de l'Yerres- (Didier Simonnet)---

 

La Ligne de l'Yerres- (Didier Simonnet) Le pont des Seigneu

 

La Ligne de l'Yerres, le pont des Seigneurs à OZOUER-LE-VOULGIS.

 

La Ligne de l'Yerres---

 

L'exposition abordait également le thème du dilemme, avec 1815 : le ralliement à Napoléon après son débarquement à Golfe Juan ou la fidélité au serment prêté au roi Louis XVIII.

Le 24 mars 1815, le général FARINE a fait le choix délicat du ralliement à l'Empereur.

Choix délicat en raison de la prochaine guerre contre l'Europe coalisée contre la France et des luttes fratricides entre Français ( Royalistes contre Bonapartistes ).

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - Santeny ( plateau briard )

Le travail titanesque des généalogistes de Santeny présenté du 21 au 26 février 2013 aux visiteurs de l'exposition.

 

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny------------

 

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-

 

La municipalité de Santeny proposait deux expositions en un même lieu, l'espace Montanglos :

L'exposition FARINE, réalisée par les généalogistes de Santeny ;

L'exposition 1814-1815 Les Bleus à la croisée des chemins, conçue par l'artiste peintre Hélène VILAPLANA et le photographe Didier Simonnet.

Une démarche locale en matière culturelle pour le moins originale dans la mesure où la ville de Santeny a additionné les compétences existant à l'extérieur et à l'intérieur de ses murs.

Tout le mérite en revient à la municipalité de Santeny.

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----copie-8

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny---

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----------

 

Madame Danielle ROUE, généalogiste de Santeny, en pleine conférence le samedi 23 février 2013.

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny----  

 

Monsieur Thierry CENAC, génalogiste de Santeny, qui a pleinement contribué à la réussite de l'exposition conférence sur le général FARINE.

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-------

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny------

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny--

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny--------

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny---------

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny----------

 

Une question : qui était Augustin Jean DELMOTTE ? 

 

De ces personnages historiques, Augustin Jean DELMOTTE est assurément le moins bien connu.

Contrairement à FARINE et à DE BRACK, DELMOTTE n'a pas combattu à WATERLOO !

Il a choisi, en effet, de rester fidèle au roi Louis XVIII.

Augustin Jean DELMOTTE, né le 13 mars 1796 à LILLE ( département du Nord ), est entré au service militaire en qualité de lieutenant garde du corps du roi, dans la compagnie de Raguse, le 16 juin 1814.

Il " a accompagné en 1815 les princes jusqu'à la frontière, les a suivi en Belgique et a fait cette campagne sous les ordres de S.A.R. Monseigneur le Duc de Berry. "

Dans une lettre datée de Saint Omer le 20 août 1827, le général HUREL écrit au général CURIAL, Pair de France, Commandant supérieur des troupes du camp de Saint Omer :

" Mr. Delmotte, mon aide de camp, est du nombre des officiers du corps auquel il appartient, qui ne sont point encore décorés de la croix de la légion d'honneur, cet officier n'a pas il est vrai, le nombre d'années de service voulues pour avoir sous ce rapport des droits à cette faveur, mais ne pourait-il pas offrir en échange, la conduite qu'il a tenue en 1815, en suivant le roi en pays étranger, ainsi que la campagne qu'il fit à cette époque sous les ordres de S.A. Royale Mr. le Duc de Berry.

J'ose donc à ce titre, mon général, venir recommander Mr. Delmotte, à votre bienveillance, et je regarderai comme une grace à moi rendue, tout ce que vous auriez la bonté de faire pour lui, qui, de son côté en conserverait une éternelle reconnaissance. "

Le 5 septembre 1830, du camp sous Alger, HUREL demande de nouveau la croix de la Légion d'honneur pour DELMOTTE :

" La manière vigoureuse avec laquelle Mr. le capitaine Delmotte, mon aide de camp, à servi dans cette campagne ( campagne d'Afrique en 1830 ), où il a été deux fois blessé ( légèrement d'une balle au bas ventre à la position de Chapelle & Fontaine le 27 juin et légèrement d'une balle dans les reins à Belida le 24 juillet ), fit accueillir et transmettre avec empressement au général en chef, la demande que je fis pour lui, de la croix de la légion d'honneur. Je l'adresse de nouveau à Mr. le lieutenant, général Boyer, en le priant de faire autant qu'il dépendra de lui, rendre justice à cet excellent officier. "

Le 27 décembre 1830, DELMOTTE est nommé chevalier de l'Ordre de la Légion d'honneur.

Les écrits du général HUREL sont consultables, dans leur intégralité, au service historique de la Défense situé dans le château de VINCENNES ( département du Val-de-Marne ).

 

Encore une question !  

 

Les interventions du général HUREL en faveur de DELMOTTE laissent à penser que ce brave général est resté fidèle au roi Louis XVIII pendant les 100 jours.

Il n'en est rien. 

En 1815, le colonel François Alexandre HUREL prend le commandement du 3ème régiment de voltigeurs de la Garde Impériale.

Son régiment faisant partie de la célèbre division de la Jeune Garde sous les ordres du général Comte DUHESME, il combat à WATERLOO, le 18 juin 1815.

En 1827, sous le règne du roi Charles X frère du défunt roi Louis XVIII, il est judicieux de mettre en avant la conduite de DELMOTTE en 1815, marquée par une fidélité exemplaire à Louis XVIII, pour obtenir la croix de la Légion d'honneur.

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-------------

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----copie-3

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----copie-2

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----copie-1

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----copie-4

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----copie-6

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny-----copie-5

 

Généalogie du Général Farine, expo Santeny

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - Santeny ( plateau briard )

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-2

 

Exposition conférence à la mémoire bien vivante du général FARINE. 

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet------- 

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet------

 

Santeny exposition-conférence (Photo Didier Simon-copie-1

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet-----

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-10

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet

 

Les FARINE ont servi militairement les deux Empires ( Premier Empire : 1804-1815 et Second Empire : 1852-1870 ).

Victor FARINE, fils du général FARINE, a, en effet, fait campagne en Afrique puis en Crimée.

Il est cité à l'ordre général de l'armée d'Algérie du 13 août 1854, à la suite de l'expédition de juin et de juillet 1854 contre les Kabyles en Jurjura.

Victor FARINE était alors chef de bataillon au 60ème régiment d'infanterie de ligne.

Il a participé en 1855, avec l'armée d'Orient, à la guerre de Crimée, en tant que chef de bataillon au 1er régiment de voltigeurs de la Garde Impériale.

Le chef de bataillon FARINE est malheureusement décédé le 20 juin 1855 à quatre heures du matin, par suite d'une " fracture de la cuisse droite par un biscaïen reçu au siège de Sébastopol ".

Il était entré à l'ambulance active de la 3ème division du 2ème corps de l'armée d'Orient, le 18 juin 1855.

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet----

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-1

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet---

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet

 

Santeny exposition-conférence (Photo Didier Simonnet)

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-3

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-9

 

Madame Hélène VILAPLANA, l'artiste peintre de l'exposition conférence. 

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonnet

 

Santeny exposition-conférence (Photo Didier Simonnet)

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-11

 

Santeny exposition-conférence (Photo Didier Simonnet)-----

 

Santeny exposition-conférence (Photo Didier Simonnet)-

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-6

 

Santeny exposition-conférence (Photo Didier Simonnet)

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-8

 

Santeny exposition-conférence (Photo Didier Simonnet)--

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-4

 

Santeny exposition-conférence (Photo Didier Simonnet)---

 

Santeny exposition-conférence Photo Didier Simonn-copie-5

 

Santeny, exposition,Campagne de France 1814-  

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - Santeny ( plateau briard )

Exposition à Santeny février 2013

 

Le programme :

Mercredi 20 février 2013 : installation de l'exposition ;

Jeudi 21 et vendredi 22 février 2013 : exposition et répétition orale des conférences du samedi 23 février 2013 ;

Samedi 23 février 2013 : conférences de Danielle ROUE et d'Eric POISSON.

Dimanche 24 février et lundi 25 février 2013 : suite de l'exposition ;

Mardi 26 février 2013 : fin de l'exposition et désinstallation. 

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )-

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )--

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )----

 

Exposition sur les années terribles 1814 et 1815, exposition conférence sur le général FARINE.

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )------

 

Le général FARINE, héros des guerres de la Révolution et de l'Empire.

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )-------

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )---

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )-----

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )----copie-1

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )-----------

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )------------

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )---------

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )----copie-2

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet ) février 20

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )--------

 

Exposition à Santeny ( Photo Didier Simonnet )----------

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simonnet---

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simo-copie-1

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simonnet-

 

Un spécialiste d'histoire locale, monsieur Lionel CHZRANOWSKI ( à droite ).

Un de ses aïeux, Wojciech CHZRANOWSKI ( 1793-1861 ) a fait ses preuves à la bataille de Smolensk ( 17 août 1812 ).

Publié à Paris en 1857, un petit ouvrage intitulé Quelques considérations sur la campagne de 1812 donne son point de vue sur l'expédition de Russie.

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k63697565.r=1812+chrzanowski.langFR .

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simonnet----

 

Madame Danielle ROUE, la généalogiste de Santeny ( à gauche ).

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simo-copie-5

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simonnet--

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simo-copie-3

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simonnet

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simonnet-----

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simo-copie-4

 

Exposition--Santeny 2496

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simo-copie-2

 

Eric POISSON, le conférencier, évoquant les événements de 1814 dans la vallée de l'Yerres.

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simo-copie-6

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simo-copie-7

 

exposition à Santeny ( Val de Marne ) Didier Simo-copie-8

Voir les commentaires

Published by Didier Simonnet et Eric Poisson - - Santeny ( plateau briard )

La défaite oubliée

Histoire militaire de la France ; campagne de 1814 ( Fère-Champenoise, Saint-Jean-Les-Deux-Jumeaux, Trilport et Meaux ; cohortes de gardes nationaux et compagnies mobiles de canonniers garde-côtes de Napoléon ) ; bicentenaire de 1814 en Brie et en Champagne ; général Farine du Creux ( 1770-1833 ) ; bataille de la Marne de 1914 ( Marais de Saint-Gond ) ; centenaire de la Grande Guerre 1914-1918 ( Meaux et Chauconin-Neufmontiers ) ; campagnes de 1940 et de 1944-1945 ; service historique de la Défense ( SHD ) au château de Vincennes ( Val-de-Marne ) ; Santeny ( Val-de-Marne ) ; notre bonne ville de Yerres ( Essonne ).

Pages

Hébergé par Overblog