Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La défaite oubliée

 

Didier Simonnet, notre photographe d'art et d'histoire, en déplacement professionnel ce week-end du 1er juillet 2017 à VIERZON ( Cher ), a profité de l'occasion pour effectuer un détour par le village de LA FERTE-BEAUHARNAIS situé au cœur de la Sologne.
 

Il s'agit d'une étape du " Guide Napoléon " ( page 167 ) réalisé par Alain CHAPPET, Roger MARTIN et Alain PIGEARD.

 

Les étapes du Guide Napoléon - La Ferté-Beauharnais.
Les étapes du Guide Napoléon - La Ferté-Beauharnais.

Les étapes du Guide Napoléon - La Ferté-Beauharnais.

Loin des 35°c des semaines passées, c'est sous un temps gris et pluvieux que notre photographe a réalisé son reportage dans ce petit village du Loir-et-Cher, anciennement appelé LA FERTE-AVRAIN, rebaptisé au XVIIIe siècle par le marquis François de Beauharnais ( 1714 - 1800 ).
 

 

La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )

La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )

François de Beauharnais était officier de marine, gouverneur, lieutenant général pour le roi de la Martinique.
Le 13 septembre 1751, il épousa, à BLOIS, Henriette Pyvart de Chastullé qui lui donna trois enfants :

François de Beauharnais ( 1752 - 1753 )
François de Beauharnais ( 1756 - 1842 )
Alexandre de Beauharnais ( 1760 - 1794 )

 

 

La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )

La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher )

Alexandre de Beauharnais est né à Fort Royal en Martinique.

Il accède à une carrière militaire prometteuse et épouse, en 1779, Marie Josèphe Rose de Tascher de la Pagerie plus connue de nos jours sous le nom de Joséphine de Beauharnais, bien qu'elle n'est jamais été nommée ainsi de son vivant.


Marie Josèphe Rose donna deux enfants à son époux :

Alexandre de Beauharnais : Eugène, devenu plus tard vice-roi d'Italie après avoir été adopté par l'empereur Napoléon 1er ;

Hortense de Beauharnais, devenue reine de Hollande par adoption elle aussi par l'empereur Napoléon 1er.
 

Hortense est la mère du futur empereur Napoléon III.

Jugé pour haute trahison sous le règne de la terreur, Alexandre de Beauharnais sera condamné à mort et guillotiné à Paris en 1794.

 

 

La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.

La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) 2 juillet 2017.

Marie Josèphe Rose de Beauharnais rencontre ensuite le général Bonaparte qu'elle épouse en 1796.

Elle devient impératrice en 1804, année de la proclamation de Napoléon Bonaparte Empereur des Français.

Napoléon divorce de sa Joséphine ( surnom que Napoléon 1er lui a donné ) du fait qu'elle ne peut pas lui donner d'héritier.


Leur liaison était assez orageuse. Joséphine était très volage et dépensière et de plus, ne semblait guère fidèle à son empereur de mari qui, en raison de ses innombrables campagnes militaires, n'est pas souvent auprès d'elle.

Cependant, l'empereur Napoléon 1er, sensible à ses propres sentiments pour sa Joséphine, lui accorde de conserver son titre d'impératrice, et lui donne l'Elysée, le château de Navarre près d'Evreux et le château de la Malmaison où elle décède de maladie en 1814.

 

 

Ne pouvant accéder au château de La Ferté-Beauharnais pour le photographier, c'est une propriété privée, je me suis permis de réaliser ce petit dessin.


Quant à mes photographies, j'avais beau continuellement essuyer l'objectif de mon appareil photo, une pluie fine ne cessait de le recouvrir.

Ce qui explique la qualité médiocre de mes images.


Didier, le photographe qui n'hésite pas à se mouiller pour l'histoire !

La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.
La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.

La Ferté-Beauharnais ( Loir & Cher ) Photographies : Didier Simonnet, dimanche 2 juillet 2017.

Published by Didier Simonnet & Eric Poisson - - Villes et villages de France

commentaires

La défaite oubliée

Histoire militaire de la France ; campagne de 1814 ( Fère-Champenoise, Saint-Jean-Les-Deux-Jumeaux, Trilport et Meaux ; cohortes de gardes nationaux et compagnies mobiles de canonniers garde-côtes de Napoléon ) ; bicentenaire de 1814 en Brie et en Champagne ; général Farine du Creux ( 1770-1833 ) ; bataille de la Marne de 1914 ( Marais de Saint-Gond ) ; centenaire de la Grande Guerre 1914-1918 ( Meaux et Chauconin-Neufmontiers ) ; campagnes de 1940 et de 1944-1945 ; service historique de la Défense ( SHD ) au château de Vincennes ( Val-de-Marne ) ; Santeny ( Val-de-Marne ) ; notre bonne ville de Yerres ( Essonne ).

Pages

Hébergé par Overblog